programme fitness femme pour perdre du poids
Fitness blog

Tirage poitrine : quelle largeur de prise ?

tirage-poitrine-largeur
Tirage poitrine : quelle largeur de prise ?
Rate this post
Votre avis est précieux! Dites moi ce que vous avez pensé de cet article.

Le tirage vertical est largement utilisé en salle de musculation pour développer ses muscles dorsaux.

Dans cette famille, on retrouve le tirage poitrine (devant) et le tirage nuque (derrière).
Ensuite, le pratiquant a le choix d’opter pour une prise serré, médiane ou large.

Néanmoins, cette largeur de prise est souvent choisi un peu par hasard et rarement en connaissance de cause.

Par conséquent, intéressons-nous aux différentes largeurs de prise au tirage poitrine pour identifier leurs influences dans le recrutement musculaire.

Le tirage poitrine : un exercice efficace pour le dos

Le tirage poitrine est un exercice de musculation de base (ou poly-articulaire) impliquant de nombreux muscles.

Il est utilisé pour solliciter majoritairement le muscle grand dorsal et le grand rond.

Les trapèzes et les rhomboïdes participeront également au mouvement puis, dans une moindre mesure, les biceps.

Cet exercice peut être réalisé buste droit en tirant la barre à la verticale.

Les coudes vont donc suivre cette même trajectoire.
Ainsi, vous sollicitez principalement le grand rond et le grand dorsal.

Vous pourrez également voir des pratiquants s’incliner légèrement en arrière lors du tirage poitrine.
Cet inclinaison, qui doit être inférieure à 45° met l’accent sur les trapèzes moyens et inférieurs.

Le tirage poitrine devra toujours être préféré au tirage nuque.

En effet, le tirage nuque est un exercice à bannir de vos séances de musculation.
Que ce soit Fred DELAVIER dans son ouvrage « Guide des mouvements de musculation : approche anatomique » en 2010 ou encore Didier REISS, préparateur physique de Paul Pogba dans « la bible de la préparation physique » en 2013, tous s’accordent sur le même point.

Le tirage nuque est un exercice traumatisant pour l’épaule et notamment la coiffe des rotateurs puisque ce mouvement n’est pas naturel pour l’articulation.

La raison est purement anatomique et mécanique.
Ce mouvement induit à moyen ou long terme des conflits sous-acromiaux.

Étude des différentes prises utilisées au tirage poitrine

L’étude réalisée en 2014 par des chercheurs norvégiens a sélectionné 15 hommes pratiquant régulièrement la musculation.

Ces athlètes devaient réaliser des séries de 6 répétitions en variant la largeur de prise au tirage poitrine à la poulie haute :

  • Prise serrée : 1x la largeur bi-acromiale. Cette prise correspond à une largeur d’épaule. Vous devez donc simplement lever les bras dans l’axe des épaules et saisir la barre.
  • Prise medium : 1,5x la largeur bi-acromiale. Ici, la prise sera légèrement supérieure à l’écartement des épaules.
  • Prise large : 2x la largeur bi-acromiale. Cette prise large induit le pratiquant à saisir la barre quasiment aux extrémités, à savoir 2 fois la largeur d’épaule.

Pour chaque largeur de prise, les chercheurs ont enregistré l’activité électromyographique (EMG) des différents muscles impliqués dans le mouvement.

Ainsi, ils pouvaient avoir une vision précise de l’activation musculaire du grand dorsal, du biceps brachial, du trapèze et de l’infra-épineux en fonction des différentes prises.

Les chercheurs concluent que la largeur de prise utilisée au tirage poitrine n’a pas d’incidence significative sur l’activation et le recrutement musculaire des muscles observés.

Une prise large à éviter

Pour tirer pleinement profit du tirage poitrine en termes d’activation musculaire, la largeur de prise n’a donc que peu d’influence.

Le mythe selon lequel une prise large permettrait davantage de développer son dos en « V » est donc à enterrer définitivement.

D’ailleurs, cette étude pourrait être transposable à l’exercice des tractions où la largeur de prise demeure également une interrogation pour de nombreux pratiquants de musculation.

Au vu de cette étude, le sportif peut donc, sans crainte, opter pour une prise serré, médium ou large.

Néanmoins, l’activation musculaire n’est pas le seul paramètre à prendre en compte.
Pour développer sa masse musculaire, il convient, entre autre, de s’entraîner intensément et intelligemment, ce qui permet d’éviter les blessures.

La prise large, bien qu’elle permette un recrutement musculaire semblable aux autres prises, ne devra pas être privilégiée.

En effet, cette prise engendre une contrainte sur l’articulation de l’épaule, ce qui n’est pas recommandé si vous souhaitez vous prémunir des blessures.

Si vous pratiquez la musculation depuis quelques années, vous n’êtes pas sans savoir que l’épaule est l’articulation subissant le plus de blessure dans ce sport.

Ceci est en grande partie dû à un manque d’information et d’encadrement.

Une prise serrée ou médium pour développer ses dorsaux

La prise serrée ou médium est donc à privilégier au tirage poitrine.

D’une part pour un côté sécuritaire mais également en raison de la charge déplacée et de l’amplitude de mouvement.

La prise serrée ou médium permet de manipuler des charges plus importantes donc, potentiellement, d’augmenter son cycle de progression.

L’amplitude est également plus grande avec ces prises, ce qui est non négligeable en musculation où l’on conseille souvent de travailler à amplitude complète.

 

Maintenant, c’est à vous de tester ces deux prises pour identifier celle qui vous permet de tirer lourd tout en ayant une amplitude correcte.

A titre personnel, j’ai opté pour la prise médium avec le buste droit lorsque je réalise l’exercice du tirage poitrine en musculation 😉

Article publié le 14/01/2018 , mis à jour le 06/08/2018

Écrit par Gabriella Vico - Health & Fitness Expert
Sportive professionnelle pendant plus de 15 ans, Coach Fitness et Coach en nutrition, je partage avec mes lecteurs toutes mes connaissances et toutes mes astuces pour les aider à vivre plus longtemps, en meilleure forme physique et en meilleure santé.
Wikipedia - Google+ - Facebook - Instagram - Youtube
> Voir tous les articles de l'auteur

foodspring pack perte de poids

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment perdre du poids rapidement : conseils et programme

Découvrez mes conseils et mon programme pour perdre du poids rapidement sans risquer l'effet yoyo et sans reprendre du poids après votre régime.

La bière après le sport : une bonne idée pour la récupération ?

La bière est idéal pour récupérer après le sport. Voila une phrase qui génère beaucoup de débat ! Alors, mythe ou réalité ?

5 signes qui montrent que vous manquez de protéines

Une carence en protéines peut être la cause de nombreux symptômes dans votre corps. je vous présente 5 symptômes à ne pas négliger. Manque de protéines.

Les 4 conséquences du surentrainement pour votre santé

Le surentrainement en sport n'est pas à prendre à la légère ! Découvrez les conséquences d'un surentrainement sur votre santé et vos performances.

Glutamine : rôle, effet et dosage

La glutamine est l'acide aminé le plus abondant dans le corps. Quel est le rôle de la l-glutamine pour la musculation et quel dosage ?

Mes programmes sportifs pour femmes

Découvrez mes programmes sportifs pour femmes. Ces programmes de Musculation & Fitness pour femmes vous permettront de tonifier vos muscles, dessiner votre silhouette, avoir un ventre plat et des fessiers musclés. Idéals pour perdre du poids et maigrir, c'est programmes sont accessibles aux débutants et aux experts.

TOP 10 des aliments pour diabétiques

Découvrez une sélection des 10 meilleurs aliments pour diabétiques que vous devez absolument intégrer dans votre plan alimentaire.

Comment créer un programme d’entrainement Fitness

Découvrez tous mes conseils pour réussir à concevoir un programme d'entrainement réussi en fonction de votre objectif et vos besoins.

Recette de hamburger Lite : 100% diététique

Découvrez une savoureuse recette diététique du classique Hamburger. Un hamburger lite à déguster même pendant un régime de perte de poids.

Les répétitions partielles en musculation pour plus de force !

Les répétitions partielles sont une technique d'entrainement avancée en musculation, permettant de booster votre progression et vos charges !

En utilisant le site, vous acceptez l'utilisation de cookies de notre part. Plus d'informations

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Fermer