Les études scientifiques l’ont démontrées, le taux des hormones diminuent avec l’âge et sont en partis responsable de notre vieillissement et du déclin de nos capacités physiques.

Comment évolue nos taux d’hormones suivant l’âge ? Quelles hormones sont responsables de ce déclin ? Peut-on remédier à cette baisse grâce à divers moyens ?

Évolution des hormones avec l’âge

Commençons par découvrir le graphique suivant :

Hormones-Et-Age

Comme on peut le constater, notre taux d’hormones évolue au fur et à mesure de notre vie.

Attention, il est important de noter que ce graphique est une moyenne des taux d’hormones constatés sur de nombreux sujets.

Il peut donc y avoir une grosse différence dans le taux des hormones suivant les sujets, notamment grâce aux facteurs influents sur ces taux d’hormones comme on le verra plus tard dans cet article.

Néanmoins, nous pouvons constater les choses suivantes :

  • Les taux d’hormones connaissent une forte croissance dans la première partie de notre vie, ce qui permet de développer l’ensemble de notre corps
  • Les taux d’hormones se stabilisent la plupart du temps pendant quelques années pendant lesquels nos performances physiques sont à leurs maximums (entre 20 et 30 ans)
  • Le taux d’hormones décroit ensuite avec notamment quelques points important, comme la baisse de la testostérone à partir 30 ans ou la chute du taux de pregnenolone à partir de 35 ans.

Quelles sont les principales hormones responsables du déclin de performances ?

hormones-fitness

Je vais vous parler ici de 3 hormones qui jouent un rôle predominant dans notre activité cellulaire et le maintient de nos performances physiques.

Attention : dans la liste des bienfaits des hormones cités ci-dessous, on parle de bienfaits pour un taux optimal d’hormones naturelles que votre corps sécrète.
Je ne parle pas ici de surélévation du taux d’hormone pour améliorer les performances physique, mais de maintient de taux naturels pour diminuer le vieillissement cellulaire.

Hormone #1 : La testostérone

Peut-être une des plus connus par le grand public !

Les personnes associent souvent testostérone à masse musculaire énorme, poils, voix roque et mâchoire sur-développée !

Même si les hommes produisent 10 à 20 fois plus de testostérone que les femmes, cette hormone joue également un rôle prédominant chez la femme, et son taux commence à chuter à partir de 30 ans comme chez l’homme !

La testostérone est responsable de nombreuses propriétés dans notre corps :

  • Excellent anti-dépresseur, elle permet d’améliorer l’humeur et diminue la colère et l’irritabilité.
  • Permet de lutter contre l’andropause
  • Améliore le flux sanguin vers le coeur et permet de diminuer le risque de maladies cardio-vasculaires
  • Contribue à prévenir le diabète et la maladie d’Alzheimer
  • Améliore la masse et la force musculaire
  • Diminue la masse graisseuse

Je vous rappelle que cette hormone et présente également chez la femme et le maintient de son taux permet de profiter des mêmes bienfaits que chez l’homme !

Hormone #2 : DHEA

Même si elle continue à faire l’objet d’un débat auprès des scientifiques, on a pu constater que les personnes ayant relevés leur taux de DHEA au même niveau que lors de leur jeunesse ont pu bénéficier, sur le long terme, des bienfaits suivants :

  • Augmentation de la masse musculaire et diminution de la masse graisseuse grâce à une meilleure disponibilité de la carnitine et une plus grande sensibilité à l’insuline
  • Amélioration de l’humeur
  • Amélioration du système immunitaire
  • Amélioration de la mémoire
  • Diminution des maladies du foie
  • Augmentation de la densité osseuse et diminution du risque d’ostéoporose
  • Diminution du risque de diabète
  • Amélioration de l’hydratation de la peau

Hormone #3 : La melatonine

Même si cette hormone est principalement connu pour améliorer notre sommeil, c’est également un des plus puissant anti-oxydant de notre corps, ce qui permet de diminuer l’oxydation de vos cellules et diminue le vieillissement.

Le taux de melatonine est à son maximum pendant l’adolescence, puis diminue au cours de votre vie.

Même si ce ne sont pas les seuls élèments responsables du vieillissement, la chute du taux de ces 3 hormones est un élèment majeur de notre vieillissement.

L’impact sur les performances physiques

vieillissement-hormones-performances

A partir de 30 ans, le processus de diminution de la masse musculaire commence et continue progressivement jusqu’à environ 65 ans avant de connaitre une augmentation brutale de la fonte musculaire.

Ce processus, nommé sarcopénie, est dû à une baisse de la capacité des myoblastes à se diviser, et donc se régénérer !
Même si ce ne sont pas les seules responsables, les hormones et la diminution de leur taux à partir de 30 ans font partis des facteurs principaux…

Néanmoins, la sarcopénie est accélerer par des facteurs pathologiques ou comportementaux comme la mal-nutrition ou le manque d’activités physiques !

Mais alors, comment par quels moyens peut-on essayer de maintenir ces taux d’hormones ??

Les méthodes pour maintenir ses taux d’hormones

maintenir-taux-hormones

On ne connait pas encore de moyens pour maintenir à l’identique nos taux d’hormones aux plus haut.
Néanmoins, il existe des solutions pour éviter leur chute :

Pratiquer régulièrement une activité physique

La pratique d’une activité physique régulière permet de maintenir des taux d’hormones plus haut, et notamment celui de la testostérone qui est stimulé à chaque entrainement.

Attention toutefois, une activité physique trop intense peut conduire à un surentrainement et à l’effet inverse : une chute des taux d’hormones !

Pensez donc à gardez vos temps de repos et optimiser votre récupération après le sport !

Une alimentation saine et complète

L’alimentation va jouer un rôle extrêmement important dans le maintenant de vos taux d’hormones !

En effet, une alimentation trop riche et un développement adipeux trop important conduira à une hausse du taux d’oestrogène et une baisse du taux de testostérone, avec toutes les conséquences que cela impliquera !

Pensez donc à manger sainement en respectant quelques points clé :

  • Limitez les graisses saturés
  • N’oubliez pas les bonnes graisses !
  • Pensez à garder une bonne balance protéines/glucides, indispensable pour une bonne sécrétion de la testostérone
  • Mangez des fruits et légumes en abondances pour profiter des vitamines et minéraux

A noter également que certains aliments permettent d’augmenter naturellement votre taux de testostérone 😉

Supplémentation hormonale

Et voila le paragraphe qui fâche 🙂

Le professeur Christophe DE JAEGER, spécialiste parisien en prévention du vieillissement déclarait à ce propos :

« Aujourd’hui, pratiquement toutes les femmes qui parviennent à l’âge de la ménopause se voient proposer une complémentation hormonale. Alors que cette pratique était déjà très connue et couramment utilisée aux Etats-Unis, il a fallu plusieurs bonnes décennies pour que l’idée fasse sont chemin dans les esprits des gens en Europe. Espérons qu’il ne faudra pas, de même, attendre encore plusieurs dizaines d’années avant que les compléments alimentaires et la complémentation hormonale anti-âge entrent dans nos habitudes. »

Aux états-unis par exemple, la DHEA est considérée par le corps médical comme présentant très peu de risque, et est disponible en pharmacie sans ordonnances !

Malheureusement, ce sujet est encore trop tabou et beaucoup de médecin refuse cette pratique de complémentation hormonales, et ceux-ci pour deux raisons :

Attention N°2 (je préfère répété) : Je ne parle pas ici de surélévation du taux d’hormone pour améliorer les performances physiques, mais de maintien de taux naturels pour diminuer le vieillissement cellulaire.

  • le corps médical français est tout simplement composé de dinosaures et les mentalités sont très dur à faire évoluer
  • La principale raison : Aucune pression du lobby pharmaceutique car les hormones ne peuvent pas être brevetées car c’est une substance que notre organisme secrète naturellement !
    Les laboratoires préfèrent donc mettre au point des médicaments souvent sans interêt, mais qui vont rapporter beaucoup plus à l’aide des médecins et d’une bonne dose de marketing…

Vous connaissez maintenant une des raisons de votre vieillissement !
Et peut-être qu’un jour, qui sait, on trouvera le moyen de ne pas vieillir 🙂

5.0
01