Faire du sport quand on est malade : une bonne idée ?

faut-il-entrainer-malade

Cela fait des semaines que vous vous entrainez dur pour progresser et vous touchez du bout du doigt votre objectif…et patatra, une bonne grippe arrive…fièvre, nez bouché, sensation de faiblesse….
Depuis des semaines, vous suivez à la lettre notre programme FIT45 et cela vous rend dingue de le stopper !

Mais faut il faire du sport quand on est malade ?
Est ce que cela peut accélérer la guérison ? ou cela peut il l’aggraver ? Une fois répondu à cette question qui nous touche tous un moment ou un autre, on s’intéressera au moment en amont de la maladie : comment l’éviter et renforcer son système immunitaire ?

Entrainement et système immunitaire : faut il s’entrainer malade ?

faut-il-entrainer-malade-systeme-immunitaire

On connait tous le lien entre faire de l’exercice et meilleur système immunitaire.
Les personnes réalisant de l’activité physique régulièrement, à intensité faible à moyenne, ont un meilleur système immunitaire et donc tombent moins malade.1)Action de l’exercice physique sur la système immunitaire.

Comment expliquer ce lien ? Tout simplement parce que l’activité physique provoque une meilleure circulation des cellules immunitaires dans le sang.
C’est pour ça que vous entendrez tous les jours à la télévision ou la radio : « Pour votre santé, pratiquez 30 minutes par jour une activité physique ! ».

En partant de ce constat, on peut alors se demander si le Fitness ne pourrait pas accélérer la guérison ? Eléments de réponse :

Si l’activité physique à intensité faible ou moyenne permet de renforcer le système immunitaire, l’activité à haute intensité stresse votre système immunitaire, et a tendance à l’affaiblir.

Vous avez tous entendu votre coach après une séance : « couvre toi bien en sortant pour ne pas tomber malade ! ».

Et oui, votre coach sait qu’après une bonne grosse séance de sport, votre système immunitaire est affaibli ! Et les virus le savent aussi ! Ils vont alors se jeter sur la moindre faille pour vous agresser!

De plus, lorsque vous êtes malade, votre corps combat un état catabolique causé par le virus.
Or le Fitness provoque également un état catabolique dû aux charges soulevées.

C’est même une situation que l’on recherche (la destruction musculaire), pour ensuite entrer le plus vite possible dans l’anabolisme (la reconstruction musculaire).

A travers ces 2 éléments, vous voyez que le Fitness n’accélère pas la guérison, bien au contraire, elle stresse le système immunitaire, et renforce l’état catabolique.

L’organisme, déjà attaqué par un virus, ne peut pas répondre favorablement aux stimuli de l’entrainement et entrer correctement en anabolisme.

Lorsque vous avez de la fièvre, courbature, toux, sensation de faiblesse et de courbatures, il est donc fortement déconseillé de s’entrainer.

Votre entrainement ne sera pas productif, vous risquez d’affaiblir encore plus le système immunitaire, n’arriverez pas à reconstruire vos fibres musculaires détruits correctement, et irez droit vers la blessure !

Si vous avez juste un rhum, le nez qui coule, sans fièvre ni sensation de courbatures, vous pouvez faire un entrainement.

Mais je vous conseille alors de diminuer les charges, de ne pas aller jusqu’à l’échec musculaire, de diminuer le nombre de séries pour réduire le temps d’entrainement.

Cela vous évitera de couper, et de perdre le rythme.
Mais attention, vous l’avez vu précédemment, si vous êtes têtu et voulez quand même réaliser une grosse séance, le petit rhum risque vite de se transformer en une maladie plus contraignante…

Comment éviter de tomber malade ?

systeme-immunitaire-entrainement-maladie

Vous l’avez compris, pour éviter de rencontrer et de subir le virus, vous devez avoir un système immunitaire performant !

Pour avoir un bon système immunitaire, il faut réussir à combiner plusieurs éléments.

Une bonne programmation d’entrainement

Il est primordial pour votre progression et pour ne pas tomber dans le surentraînement, de suivre un programme d’entrainement précis.

Nous nous efforçons dans nos programmes de coaching personnalisé de vous proposer des programmes d’entrainement qui respectent une progression et des jours de repos suffisant pour laisser l’organisme récupérer et profiter de chaque séance.

Si vous ne réalisez que de monstrueuses séances d’entrainement, toujours longues, sans respecter les jours de repos nécessaires, vous irez tout droit vers le surentrainement et une baisse de votre système immunitaire.

Une nutrition rigoureuse

Une fois de plus, la nutrition fait parti des paramètres indispensable.

Aussi bien pour progresser en musculation que pour éviter de tomber malade ! Il faut éviter toute carence en vitamines, minéraux, avoir des bons ratios entre protéine, lipides et glucides, une hydratation conforme à vos dépenses, pour renforcer votre système.

Un bon sommeil

Un bon sommeil, au delà de favoriser la production d’hormones de croissance, est indispensable pour optimiser le système immunitaire.

Un organisme fatigué va se retrouver fragile et démuni devant un virus.

Essayez de respecter une cadence régulière de sommeil, avec des heures de coucher et de réveil régulier pour optimiser votre système immunitaire !

 

Vous connaissez maintenant mes conseils pour rester en pleine santé !

Rate this post

References   [ + ]

Article publié le 02/01/2018 , mis à jour le 20/10/2018

Écrit par Gabriella Vico - Health, Nutrition & Fitness Expert
Sportive professionnelle pendant plus de 15 ans, Coach Fitness et Coach en nutrition, je partage avec mes lecteurs toutes mes connaissances et toutes mes astuces pour les aider à vivre plus longtemps, en meilleure forme physique et en meilleure santé.
Wikipedia - Google+ - Facebook - Instagram - Youtube
> Voir tous les articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *