Je vous parle régulièrement des bienfaits du sport sur votre santé physique.
Mais savez-vous que le sport joue également un rôle primordial sur votre santé mentale?
Après votre séance de sport, vous vous sentez bien. Vous vous sentez léger, libre, dans un état de bien-être général.

Avez vous déjà entendu parler de l’hormone du plaisir : les endorphines?
Egalement appelée hormone du sport, elle est produite pas le cors après un effort physique.

Dans ce dossier complet, je vous présente le rôle de l’endorphine et son effet sur votre corps en général.

L’endorphine : c’est quoi ?

endorphine sport cerveau

Les endorphines sont des hormones sécrétées par le complexe hypotalamo-hypophysaire, une glande située dans votre cerveau.

Ces hormones sont sécrétées lors de plusieurs occasions :

  • Le sport (avec une intensité minimum)
  • Les états d’excitation
  • État de douleur intense
  • Orgasme

Les hormones endorphines agissent en quelque sorte comme de la morphine, mais est sécrétée de façon naturelle dans l’organisme.

Dans cet article, nous allons particulièrement nous intéresser au phénomène de libération d’endorphine pendant une activité physique : pourquoi cette hormone est-elle sécrétée, quel est son rôle, quel est son effet sur notre corps?

Endorphine et sport: les effets sur votre corps

les effets de l'endorphine par le sport

Les études ont prouvé qu’il existait un lien entre activité physique et sécrétion d’endorphines1)Endorphine et sports..

Cette sécrétion d’hormone permet notamment au corps de réguler la douleur perçue lors de l’effort physique intense.
C’est la raison pour laquelle l’endorphine est principalement produite lors des efforts d’intensité moyenne à haute, et très peu dans les efforts de faible intensité.

Découvrez les principaux effets de cette hormone sur votre organisme.

Soulage les dépressions

Vous avez le moral dans les chaussettes depuis quelques temps?
J’ai exactement le remède qu’il vous faut: une bonne dose d’activité physique!

Les endorphines sécrétées pendant le sport sont incroyablement puissants pour améliorer votre moral et lutter contre la dépression2)Le pouvoir des endorphines libérés pendant le sport pour lutter contre les dépressions..

Ne pensez pas que vous avez besoin de faire un marathon par jour pour bénéficier des bienfaits du sport sur votre moral.

Dans une étude scientifique3)Bénéfices de l’activité aérobic sur des patients atteints de dépression profonde. basée sur 12 personnes, les chercheurs ont souhaité déterminer l’impact de 30 minutes d’entrainement aérobic sur tapis de course par jour sur des sujets atteints de dépression profonde.
Au bout de 10 jours seulement, l’état dépressif des patients s’était largement amélioré, passant de 19,5 sur l’échelle de pression de Hamilton a 13.

Si vous détestez le sport, commencez par mettre en place un programme de marche à pied pour bénéficier rapidement de ces bienfaits sur votre mental, et votre physique!

Réduit le stress et l’anxiété

Aujourd’hui, le rythme de vie est toujours plus élevé et le niveau de stress des employés s’envole dans tous les pays développés4)Les chiffres du stress au travail..

Une étude5)Influence des niveaux d’endorphine sur l’état anxieux de la souris. effectuée sur des souris a permis de démontrer un rapport direct entre le niveau d’endorphine et le niveau de stress : plus les niveaux d’endorphine dans le corps étaient élevés, et moins la sensation d’anxiété chez la souris était importante.

Pratiquer régulièrement une activité sportive vous permettra d’augmenter la production d’endorphine par votre corps, diminuant ainsi votre état d’anxiété.

Augmente votre confiance

Les endorphines vous permettent de vous sentir mieux, en meilleur forme et plus heureux.
Bien entendu, tous ces sentiments positifs vont permettre d’augmenter votre confiance au quotidien.

Une étude scientifique6)Confiance et soi en endorphines. réalisée sur un petit groupe a conclu que les personnes ayant des taux d’endorphines plus élevés avaient une plus grande confiance en eux…

Vous aide à perdre du poids

Vous souhaitez perdre du poids mais vous avez toujours cette sensation de faim qui vous suit?
Les études7)Endorphine et régulation de l’appétit. ont démontré que l’endorphine libéré par le corps permet un meilleur contrôle de l’appétit chez le sujet.

Pratiquer une activité physique régulière aura donc plusieurs effets positifs sur votre corps :

  1. Augmenter votre dépense calorique journalière
  2. Réguler votre appétit et éviter les sensations de fringales.
  3. Améliorer votre métabolisme énergétique

Je vous le dis régulièrement : le sport est sans aucun doute le meilleur moyen de perdre du poids sur le long terme et préserver votre santé.

 

Comme vous pouvez le voir, les endorphines sécrétées par le sport ont de nombreux effets positifs sur votre santé mentale.
Il est important de noter qu’une carence d’endorphine aura les effets inverses : dépression, manque de confiance en soi, troubles du sommeil

Comment optimiser les sécrétion d’endorphines

Maintenant que vous avons vu les bienfaits de ces hormones, il est intéressant de se poser la question: comment augmenter les taux d’endorphines sécrétés par le corps grâce au sport ?

Les études scientifiques8)Niveau d’endorphine suivant l’intensité de l’activité physique. ont permis de démontrer que la libération d’endorphine était différente suivant le degrés d’intensité de l’exercice réalisé.

Dans cette étude, les chercheurs ont sélectionné 22 hommes âgés entre 21 et 36 ans, en parfaite santé.
Deux groupes ont été formés :

  • Le 1er groupe a effectué un entrainement aérobic modéré pendant 1 heure
  • Le 2ème groupe a effectué un entrainement de haute intensité à intervalles : la méthode d’entrainement HIIT.

Après deux jours, les taux d’endorphines dans le corps ont été mesurés grâce à la tomographie par émission de positons.
Le résultat a montré des taux d’endorphine beaucoup plus élevés chez les hommes ayant réalisé le travail en HIIT.

Si vous souhaitez augmenter vos taux d’endorphines grâce au sport, je vous conseille de découvrir mes séances d’entrainement HIIT :

Sachez que la libération d’endorphine peut également être accentuée par tout ce qui procure du plaisir : bon repas, un bon verre de vin (un seul…), écouter de la musique qui vous plait, la relaxation, la méditation, le chocolat noir (à petite dose…), les massages…

Endorphine, sport et dépendance

L’endorphine est également connu sous le nom de « drogue du sportif »9)Sport et addiction..

Cette hormone libérée par votre corps pendant un effort sportif possède un inconvénient : vous pouvez devenir accro à cette substance, et le fait de ne pas avoir votre dose peut vous rendre de très mauvaise humeur (ce qui va à l’encontre du but recherché…).

La course à pied, connu également sous le nom de running, est le sport qui libère le plus d’endorphine.
Si vous connaissez dans votre entourage un coureur régulier (qui s’entrainement 4 à 6 fois par semaine), il vous dira souvent qu’il ne peut pas se passer plus de quelques jours sans qu’il chausse ses basket pour aller se défouler. En fait, il a tout simplement besoin de sa dose d’endorphine.

Un profond sentiment de culpabilité peut alors s’installer chez le sportif qui est contraint d’annuler un entrainement.
Ce sentiment peut se développer en agressivité à un certain niveau et nuire à votre vie sociale.

La dépendance chez le sportif est plus fréquent qu’on le croit, y compris chez les sportifs amateurs.
Elle porte également un nom : la bigorexie.

L’objectif du sport est de procurer un bien-être physique et mental, et non l’inverse.
Si vous êtes atteint d’une forte dépendance au sport qui nuit à votre vie sociale, sachez que vous avez la possibilité de consulter des spécialistes pour vous libérer de cette addiction…

 

L’endorphine, également appelée hormone du bonheur ou hormone du sport, procure donc de nombreux effets positifs sur votre santé mentale et physique.
Toutefois, un excès de sport et un sentiment de dépendance à cette hormone peut devenir néfaste pour votre vie sociale.

Comme toutes choses, il est important de savoir jauger sa consommation pour trouver un équilibre et bénéficier des effets positifs, sans attirer les effets négatifs.

References   [ + ]