La protéine est un macro-nutriment indispensable pour tous les être humains.
Elle intervient dans de très nombreux processus métaboliques et constitue les briques de vos muscles, votre peau, votre hormones et vos enzymes.

Les carences en protéines affectent toutes les fonctions de votre corps, et peu être associé à de nombreux symptômes.

On parle souvent des dangers d’une consommation excessive de protéines, mais rarement de ceux d’un déficit en protéines.

Déficit de protéines : 5 symptômes alarmants

Je vous présente 5 signes et symptômes qui peuvent apparaître lors d’une consommation insuffisante de protéines.

1.Les œdèmes

L’œdème est caractérisée par une peau enflée et boursouflée, qui peut être la cause d’une forte carence en protéines.

Les scientifiques pensent que cela est dû à une faible quantité d’albumine dans le plasma sanguin, qui est normalement la protéine la plus abondante.1)Déficit en protéines, albumine et œdèmes.
Le rôle principal de l’albumine est de maintenir la pression oncotique dans les vaisseaux, permettant de diriger l’eau vers les protéines.

Les fluides ont donc tendance à s’accumuler dans les tissus, provoquant un gonflement et un effet boursouflé.

Une très forte carence en protéines va entraîner une accumulation des liquides dans la cavité abdominale. C’est pour cela que dans les zones touchées par la sous-nutrition, les enfants ont un ventre gonflé.

Néanmoins, l’oedème est un symptôme d’une carence sévère en protéines, ce qui est très rare dans les pays développés.

2.Problèmes de peau, cheveux et ongles

La peau, les cheveux et les ongles sont principalement constitués de protéines.
Une carence en protéines atteint donc directement ces élements de votre corps.

Généralement, cela est marqué par des plaques sur la peau, des cheveux qui tombent, et des ongles cassants.

3.La fonte musculaire

Vos muscles sont la principale réserve de protéines dans votre corps.

Lorsque vous ne consommez pas suffisamment de protéine, le corps va se servir dans les muscles squelettiques pour apporter les protéines indispensables à ses fonctions vitales.

Même une faible carence en protéines peut provoquer l’atrophie musculaire, en particulier chez les personnes âgées.
Les études montrent qu’une consommation suffisante de protéine permet de ralentir la dégénérescence musculaire liée au vieillissement.

4.Système immunitaire plus faible

Une carence en protéine peut également avoir des répercussions sur votre système immunitaire, même s’il s’agit d’une faible carence.

Une étude menée sur des personnes âgées à montré qu’après 9 semaines de régime alimentaire pauvre en protéines, le système immunitaire était significativement réduit.2)Carence en protéines et système immunitaire.

5.Augmentation de l’appétit et de l’apport calorique

Les protéines sont des macro-nutriments plus rassasiants que les glucides et les lipides.

De plus, un faible apport en protéine à tendance à augmenter votre appétit, une réaction naturelle du corps qui a besoin de se régénérer grâce aux protéines.

Si vous avez toujours faim et que vous êtes en surpoids, essayez d’ajouter une quantité plus importante de protéines maigres à chaque repas, cela favorisera votre perte de poids.

 

Combien de protéine par jour faut-il consommer ?

Les besoins en protéines dépendent de plusieurs facteurs, dont l’âge, le sexe, la quantité d’activité physique et la masse musculaire.

Les recommandations actuelles de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) est de 0,83kg de protéines par kilo de poids de corps. 3)Quantité de protéines recommandée par l’ANESES.
Cela correspond à environ 50g de protéines par jour pour une femme de 60kg.

Néanmoins, certains profils auront besoin de plus de protéines :

  • Les athlètes, ou les personnes pratiquant une activité physique régulière, auront un besoin calorique de l’ordre de 1 à 2g de protéines par kilo de poids de corps, suivant l’intensité et le nombre d’entrainements.4)Quantité de protéines et exercices physiques.
  • Les personnes âgées, touchées par la dégénérescence musculaire, auront besoin de 1,2 à 1,5g de protéines par kilo de poids de corps pour entretenir leur masse musculaire.5)Besoin en protéines chez les personnes âgées.

Les meilleures sources de protéines sont la viande, les oeufs, le poisson et les produits laitiers.

References   [ + ]